Lamuse - Isabelle d'Erceville

" Fable, très malicieuse et un tantinet politique. Adaptation artistique, qui est aussi originale que surprenante. "

Un conte moderne hongrois met en scène toute une galerie d'animaux personnifiés loufoques. Leur point commun : avoir été conduits dans la clairière par le chat Micamaca quand la tristesse les a submergés. Le spectacle reprend quelques péripéties de la vie dans cette clairière, pas comme les autres, où la liberté est de rigueur. Un des personnages centraux de ce conte est Dom do Dom, une sorte de nounours déglingué, qui ne sait dire que Dom do Dom... et que tout le monde comprend. 
Tout l'intérêt de cette fable, très malicieuse et un tantinet politique, tient aussi à son adaptation artistique, qui est aussi originale que surprenante. Ces animaux bizarres sont représentés par des dessins colorés ou des silhouettes découpées. Ils apparaissent et disparaissent sur un grand décor, une toile peinte, qui occupe tout le fond de ce petit plateau. Une platine et des disques vinyles, sous les yeux des enfants, servent à fabriquer le mouvement des personnages de théâtre d'ombres et à accompagner musicalement les différentes aventures de nos héros. 
Les enfants retiendront de cette fable moderne que la tristesse est un sentiment que l'on peut partager, que les tricheurs sont souvent démasqués et que ceux qui n'ont pas accès au langage se révèlent plein de sagesse.