Extraits

Entre spectacle de marionnettes, enquête policière et atelier pédagogique, la Compagnie Auriculaire présente une version humoristique, magique et poétique de cette histoire faisant partie du folklore de l'enfance.  « Boucle d’or, une étrange affaire » fait partie de ces pépites que l'on déniche dans l'univers des spectacles pour enfants. Rue du Théâtre, Marie-Pierre Créon, sept 13

Deux comédiennes tiennent le rôle des différents protagonistes, manipulent objets ou marionnettes à échelles variées, modifient à vue le décor, chaque séquence devenant une des variations possibles du conte. Un procédé original (...) soutenu par une magnifique scénographie. Télérama Sortir, Françoise Sabatier-Morel, oct 13

Joyeuse relecture orchestrée sous forme d’enquête. Mariant allègrement moments cocasses et jolies parenthèses poétiques, amusants délires et trouvailles formelles à tous les étages – les magnifiques décors notamment : cette affaire-là mérite qu’on s’y penche, et avec soin ! Théâtral Magazine, Nedjma Von Egmond, nov 13

Très drôle pour les parents, hors des sentiers battus pour les enfants, cette enquête ne manque pas de créativité. Lamuse.fr, Isabelle D’Erceville, oct 13

 Les personnages grandissent, rapetissent et tournicotent d’une marionnette à une image, en passant par une conteuse, le tout agrémenté d’ombres chinoises. La mise en scène coquette et musicale ravira l’imaginaire des enfants. La Vie, Anne-Laure Filhol, oct 13

Dix versions, dix clés possibles. Théâtre et chansons, minuscules créatures de tissu, de fil et de moumoute, jeux d’ombres chinoises et de lumières, décors miniatures : magique et malin. Elle, Nadjma Von Egmond, oct 13

Décortiquée, étudiée, et manipulée sous tous les angles, cette étrange affaire interpelle. Marionnettes, jeux de lumières, images projetées, théâtre d’ombres manipulés et joués par deux comédiennes, nous offrent un beau moment de théâtre ! Parisocpe, Caroline Munsch, nov 13

Histoire bien léchée. Grâce à des marionnettes, à des mimes, les deux comédiennes proposent dix versions ! Autant de clés pour en percer le mystère. Fémina, Clémence Levasseur, nov 13

Mention particulière pour la scénographie délicate et magique de Karine Lémery, qui est un vrai bijou. À recommander aux enfants donc, ce spectacle qui, sans se prendre au sérieux, est proche de l’excellence. Froggy’s Delight, Nicolas Arnstam , sept 13

 Florence Le Corre signe un texte truculent qui renouvelle le genre du conte en y multipliant les points de vue. On notera particulièrement la poésie du passage en ombre chinoises. Saluons la générosité des deux comédiennes qui prennent un malin plaisir à remonter la trace de Boucle d’or. Théâtres .com, Audrey Jean, sept 13

Isabelle Hazaël s'amuse à construire une mise en scène ludique, inattendue et riche de trouvailles. La pièce est truffé de pépites scéniques, un enchantement pour les sens. Théâtrophile, sept 13

 Un spectacle jeune public qui vaut le détour par sa fraîcheur son intelligence et son humour. Cette histoire de Boucle d’or, en entrecroisant la réalité d’aujourd’hui avec les chemins du conte, déclenche chez tous les spectateurs de 4 à 80 ans l’envie d’imaginer, à leur tour, leur propre version de l’histoire. Théâtrorama, Dany Toubbiana, sept 13

La scénographie est féerique, les décors, les maquettes colorées, les ombres chinoises, la musique, tout nous invite à un beau voyage, une belle histoire initiatique et les enfants réagissent, aiment avoir peur avec l’ours, s’amusent des parents de Boucle d’or. Théâtre Passion, Anne Delaleu, oct 13


Dans la forêt profonde, Boucle d’or retrouve Petit Ours pour un rendez-vous. Et l’ours - enfant unique - demande à la fillette : « Tu veux bien être ma sœur ? ». Ici, le théâtre d’ombres crée la magie. Tout est douceur et intimité. Les Trois Coups, Laura Plas, oct 13

Magie et poésie de l’enfance, un peu comme quand on raconte des histoires sous les couvertures. Mes Illusions Comiques, Audrey Natalizi, oct 13